Julie Nioche
Chorégraphe, danseuse, ostéopathe
Née en 1976 à Paris vit à Paris

 

Interprète pour plusieurs compagnies et codirectrice de Fin novembre de 1996 à 2006, Julie Nioche initie en 2007 la création de A.I.M.E. - Association d’Individus en Mouvements Engagés - qui travaille autour des cultures et des représentations du corps dans les champs de la danse et du travail social et médical. Les chorégraphies de Julie Nioche (H2O-NaCl-CaCO3, Matter, Nos solitudes,…), font déborder la danse vers des mises en scènes sobres et plastiques évocatrices d’états physiques forts. Ses pièces laissent une place radicale à la scénographie, la lumière et la musique et impliquent les interprètes dans des danses « sensorielles et sensuelles », ce qui est à ses yeux, la dimension oubliée de la fabrique politique des corps.

 

Site : www.individus-en-mouvements.com

 
Participation : Résidences A Domicile 2008

 

Women’s Matter

 

Cette manifestation poétique a été réalisée sur la plage du Dibennou par 17 femmes de la région rencontrées individuellement par l’artiste lors de séances d’ostéopathie. En habit de papier, faisant écho aux costumes traditionnels, créés par Anna Rizza en collaboration avec le club Arts et Loisirs de Guissény, « une ligne de femmes fait face au large ».

 

 

Viviana Moin

 

Vit à Paris 

 

Après des études de danse à Buenos Aires, Viviana Moin arrive en 1988 à Paris où elle étudie l’improvisation. Elle travaille d’abord  avec différentes compagnies, puis crée en 1999 l’association « Léa P. Ning », au sein de laquelle elle organise des performances improvisées et des spectacles chorégraphiques.

 

Site : http://leapning.blogspot.com

 

Participation aux Résidences A Domicile 2011

 

Cherche Mimi désespérément

 

Nous nous sommes retrouvées à sept femmes dans ce lieu qui fut une ancienne mercerie appartenant à Mimi. Certaines l’ont connu, d’autres pas. Nous nous sommes attachées à imaginer des histoires qui se seraient passés ici, dans cette mercerie, à Guissény. Nous nous sommes raconté des histoires. Des vrais souvenirs aussi. Les histoires tissent des liens, nous serons des brodeuses.


Mais quelle est donc le secret que cachent ces femmes du cercle des brodeuses ? Sept femmes se réunissent pour broder, mais aussi pour évoquer la mémoire.

 

Viviana Moin

 

Ont participé à cet atelier
Maud Cabon, Marie-Thé Calvez, Thérèse Darmedru, Annick Decolly, Bernadette Gouez, Sylvie Gougay, Sophie Monat,
ainsi que Pierre Courcelles, pianiste-compositeur.

 

 

Alain Michard
Chorégraphe, artiste visuel
Vit à Rennes

 

Alain Michard crée des pièces chorégraphiques et sonores, des promenades "sensorielles", des projets hybrides (de la performance-conférence à l’installation),  pour la scène, l’espace d’exposition ou l’espace public, et réalise des films, entre documentaire et fiction, sur sa relation avec la danse. Ses travaux, basés sur une idée de l’art comme bien commun, s’attachent à ouvrir les pratiques artistiques sur la société. Sous les titres J’ai tout donné et En danseuse, il produit actuellement une série de projets sur la notion d’histoires de et avec l’art. Egalement producteur d’événements artistiques, il réunit des artistes de divers champs auprès desquels il passe commande d’oeuvres. Il est le créateur des Résidences A Domicile, dont il a assuré la direction artistique de 2007 à 2009.

 


Participation : Résidences A Domicile 2007

 

Paysages dansés

 

Divers publics ont pu découvrir, lors d’atelier avec l’artiste, des pratiques de la danse qui mettent en scène des éléments du paysage comme source d’inspiration. Par des choix de déplacements, de gestuelles, de dynamiques dans l’espace, les chorégraphies sont entrées en résonnance avec les plages du Dibennou et de la Croix devenues matériaux lors des présentations finales. 

 

 site web :http://alainmichard.org/

page facebook : https://www.facebook.com/pages/Alain-Michard-Louma

 

Jérôme Marin

Né à Orléans, il a passé plusieurs années au Conservatoire National de Région d'Orléans. Son travail s'oriente rapidement vers le cabaret, surtout l'univers de Karl Valentin. De son envie de chanter naîtra en 2001 le personnage de Monsieur K., qui évoluera seul ou en collectif, et dont il écrit la plupart des chansons depuis 2006. Il travaille avec plusieurs compagnies sur différents projets comme comédien, dont Entre les murs d'après François Bégaudeau, mis ens cène par François Wastiaux. En 2009, il adapte et met en scène Jack l'Eventreur sur une partition musicale de Jean-Yves Rivaud. Puis en 2011, il replonge dans l'univers du cabaret et créer, à la Scène nationale d'Orléans, deux spectacles autour du personnage de Monsieur K. : Chansons dégénérées et Minuit et des poussières... Toujours en 2011, il crée avec le chorégraphe François Chaignaud : Sous l'ombrelle, pièce protéiforme autour de la chanson française des années 20-30 et des Cafés-concerts (Scène nationale d'Orléans, Ménagerie de Verre à Paris). En 2012, il poursuit son travail de cabarettiste et présentera fin décembre au Théâtre d'Orléans : Cabaret Berlin.

 

Connaître son projet pour l'édition 2012

 

http://compagnie-eauquidort.

 

Page facebook : https://www.facebook.com/jerome.marin